Angélique Marin

  1. Radiomapping : la garantie d’un projet IoT efficace

    Afin de démarrer sereinement un projet IoT, rien de mieux que d’effectuer un « radio-mapping ». Il permet d’optimiser le positionnement des capteurs sur site et de faciliter leur déploiement pour une meilleure joignabilité de vos produits communicants.

    Lire plus »
  2. Surveiller ses systèmes de ventilation à distance grâce à l’Internet des Objets

    Aujourd’hui, l’homme passe 80% de son temps à l’intérieur et l’air des bâtiments est souvent plus pollué que l’air extérieur. Le mauvais entretien de la plupart des installations n’arrangeant pas les choses.

    Résultat : L’entretien des installations de ventilation devient un enjeu de santé publique.

    Lire plus »
  3. Optimiser la facture du chauffage collectif, c’est possible grâce à l’IoT !

    Premier consommateur d’énergie finale en France (45%), le secteur du bâtiment est également le second plus gros pollueur, représentant 26% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France. Des objectifs ambitieux sont ainsi fixés dans le secteur, en particulier depuis la loi de transition énergétique pour une croissance verte (LTECV) de 2015. Les bâtiments devront ainsi réduire leur consommation énergétique réelle de 28% en 2030 par rapport à leur niveau de 2010 et leurs émissions de GES de 30% au même horizon. Le législateur réfléchit d’ailleurs à pénaliser les propriétaires de bâtiments trop gourmands en énergie.

    Lire plus »
  4. Maîtriser sa consommation d’eau, grâce aux capteurs de l’Internet des Objets

    Aujourd’hui, en France, 20 % de l’eau traitée et mise en distribution est perdue en raison de fuites dans les systèmes d’alimentation en eau potable. En effet, ce ne sont pas moins d’un milliard de mètres cubes d’eau gaspillés, soit la consommation d’environ 6 millions de foyers. Le constat est terrible. C'est dans ce contexte que l’Etat a fait part de sa volonté d’accompagner les collectivités à réduire les pertes en eau potable, en investissant massivement dans la rénovation des réseaux d’eau français. Les “Assises de l’Eau” de 2018 en témoignent.Heureusement, des solutions IoT1 existent.

    Lire plus »